Arrivage : nom masculin singulier.

Le nom Arrivage nous est apparu comme une évidence. Trouver un nom de projet qui exprime à la fois une mission, une vision et des valeurs n’est pourtant jamais une mince affaire. Encore moins si ce nom doit être francophone et anglophone. Pourtant, le mot Arrivage rassemble tout cela avec le soupçon de poésie en prime. Eureka !

Remettre du goût et du sens dans nos assiettes

D’abord il y a la mission d’Arrivage. Simplifier la vente sans intermédiaires entre les producteurs et les professionnels de l’alimentaire. Ensuite, il y a notre vision de rendre accessible des produits artisanaux, locaux et frais partout et au juste prix. Enfin, il y a nos valeurs, celles pour lesquelles nous déplaçons des montagnes : le sens et l’impact de manger.

Le sens premier du mot arrivage est purement descriptif, simple, presque banal. Il décrit les marchandises qui arrivent. Pourtant, lorsqu’il se place dans le cadre d’une plateforme de circuits courts pour professionnels, il devient une promesse : celle d’ouvrir les portes à toute une diversité de produits jusque-là invisible, exclus du marché.

Arrivage comme un fil direct de la ferme à l’assiette

Si nous achetons nos aliments comme n’importe quel autre bien de consommation c’est une partie de ce qui nous rend humains que nous abandonnons. Bien loin du besoin vital de manger, nos aliments sont le reflet d’une culture en héritage qui se re-dessine de façon perpétuelle. En quelques décennies seulement, de nombreux facteurs sont venus bouleverser notre rapport à l’alimentation. Nos habitudes de consommation ont évoluées pour libérer la ‘ménagère’ de ses tâches fastidieuses, coûteuses et sans fin.

L’avènement des grandes épiceries et des appareils électro-ménagers, l’optimisation continue des rendements agricoles par la mécanisation et la chimie ou encore la mondialisation des circuits de distribution ont contribué à remplir nos frigos de produits toujours moins chers mais plus transformés et standardisés. La performance et les promesses de l’industrie nous ont fait oublier des dimensions essentielles de nos aliments : le goût, la nutrition, les paysages, les cultures, les savoirs-faire ou encore le partage…

Arrivage replace ces éléments extra-financiers au cœur de l’approvisionnement. Fruits, légumes, viande, miel, poisson, produits sauvages et toute la diversité de produits régionaux sont de nouveaux disponibles directement par les artisans. Mais plus que le produit et une simple origine, chacun de ces arrivages porte en lui une histoire unique : celle des agriculteurs et artisans qui nous nourrissent. C’est toutes ces histoires qu’Arrivage amène avec les relations sans intermédiaires pour faire rayonner l’invisible et replacer du sensible dans l’acte de manger. En direct des producteurs, la traçabilité et la transparence sont imbattables !

Un mot écrin comme une vitrine pour les producteurs en vente directe

Qui pourrait offrir de meilleures fraises que Mathieu qui a cueillies les siennes ce matin? L’approvisionnement de nos épiceries et de nos cuisines professionnelles doit prendre en considération de nombreux éléments qui éliminent d’emblée la possibilité de travailler avec des petites fermes locales ou des artisans. C’est pourtant là que se trouvent les meilleurs produits : en direct des producteurs.

En fait, ces produits livrés par les producteurs eux-mêmes sont incomparables avec l’offre des distributeurs et des grossistes. Il suffit de sentir l’odeur des tomates fraîchement cueillies de Mathieu ou de voir les anguilles vivantes de Simon pour le comprendre. La fraîcheur est un enjeu auquel notre modèle agro-alimentaire a voulu compenser par d’autres avantages mais, bonne nouvelle, l’absence d’intermédiaires a bien meilleur goût.

Nom commun, arrivage s’est vite révélé être le mot idéal pour devenir ambassadeur de ces produits d’une qualité imbattable. Humble et discret, le mot s’efface rapidement pour mettre en lumière ce qui doit l’être : le produit, son artisan et son territoire d’origine.

Le fil conducteur de la ferme à l’assiette

Tous indépendants mais rassemblés par Arrivage, ces artisans dessinent à leur tour une nouvelle culture gastronomique qui repose sur l’authenticité, la qualité et le respect de la planète. Quand il vient directement du producteur, un arrivage est toujours spécial et unique. L’arrivage de poisson en direct du bateau d’Emmanuel, l’arrivage de champignons sauvages de Mireille, l’arrivage de carottes ancestrales de Patrice de Mireille…

À la fois neutre et délicat, le terme arrivage devient l’écrin du travail exceptionnel du producteur et du temps nécessaire qu’il faut aux bonnes choses pour se développer. Ainsi, le mot permet d’exprimer qu’une tomate ne vaut pas l’autre, que chacune est unique par son histoire, son mode de production, sa variété !

Au rythme des saisons et de l’émerveillement

Enfin, le nom arrivage vient revendiquer un idéal. Cet idéal, c’est celui d’une cuisine intelligente, capable de composer selon ce que la nature, les artisans et les saisons peuvent offrir. La possibilité de découvrir ce qui est – ou sera – disponible selon les saisons et de pouvoir improviser avec. Frais, récoltés à maturité, peu transportés et peu stockés, ces aliments sont à leur optimum alors pourquoi s’en priver ? Chaque saison apporte sa diversité de bonheur dans l’assiette et il est de se les réapproprier.

Arrivage devient la véritable carte aux trésors culinaires pour naviguer l’offre dont nos régions regorgent. Comment ? En rassemblant dans son marché l’offre de tous les maraîchers, éleveurs, pêcheurs, cueilleurs, apiculteurs, vignerons, vergerculteurs, et tous les artisans en vente directe ! Plus aucune excuse pour ne plus acheter auprès des producteurs locaux…

Bon appétit, baguette, à la carte, Arrivage

Allez-y, essayez. Prononcez « arrivage » avec votre plus bel accent anglais. Du premier coup, bravo ! En fait, on doit l’avouer, nous avons même un petit faible pour l’accent british…

S’il y a un domaine dans lequel les mots en français sont rois dans la langue de Shakespeare, c’est bien la cuisine. On ne compte plus les ingrédients, les plats, les ustensiles ou les techniques qui se sont imposés dans le répertoire des plus grands chefs anglophones. L’occasion rêvée de mettre les petits plats dans les grands !

En conclusion, pour mener notre aventure, il fallait un mot simple comme les meilleurs produits, poétique pour inviter au voyage et à la découverte et transparent pour devenir la vitrine des producteurs pour qui la vente directe est la seule voie possible. Un mot qui à lui seul porterait un idéal entre patience et excitation d’une saison à l’autre. Un mot qui annoncerait le bonheur tant des asperges à la fin du printemps, des tomates gorgées de soleil de la fin de l’été ou des pommes fraîchement cueillies dans l’arbre d’automne. Arrivage a donc résonné comme une évidence. Merci aux artisans, chefs, épiciers et autres mentors qui ont été une source d’inspiration sur le chemin.

Articles similaires

Le club Arrivage : vos produits en direct de la ferme via les restaurants.

Le Club Arrivage vous propose une façon simple de vous approvisionner en direct de producteurs
Arrivage-blog-ce-que-manger-veut-dire

Ce que manger veut dire

Le titre de cet article reprend le titre d'une lecture qui a marqué mon esprit